Aller au contenu - Aller au menu principal - Aller à la recherche

Action au cabinet du Ministre et pétition à signer

publié le 12 décembre 2007 (modifié le 13 décembre 2007)

Las de l’absence de réponse à nos demandes tant à l’administration qu’au Ministre par les voies protocolaires classiques, nous étions ce matin une cinquantaine d’attachés et attachés principaux, adhérents et sympathisants de l’UNSA/UPCASSE, à bloquer l’entrée principale de l’Hôtel de Roquelaure dans l’attente d’être reçus par un membre du Cabinet sur les revendications que nous ne cessons de porter, à savoir les nominations à l’issue de l’examen professionnel d’attaché principal et la revalorisation de notre régime indemnitaire par le biais d’un protocole pluriannuel.

Nous avons finalement noué un dialogue informel, à travers la grille (…), avec le chef de cabinet de M Jean-Louis BORLOO, lequel a intercédé auprès de M. Dominique MORTELECQ, conseiller social, qui nous recevra le 4 décembre prochain.

Dans la perspective de cette rencontre, il est important que le corps des attachés, dans toutes ses composantes, pèse de tout son poids pour faire aboutir nos revendications légitimes au moment où les mesures catégorielles 2008 sont à l’arbitrage …

Pour ce faire, nous appelons tous les attachés à signer et à faire signer largement autour d’eux la pétition jointe et avant le 4 décembre.
Nous remercions chaleureusement tous ceux de nos collègues qui se sont mobilisés et ceux, très nombreux, qui l’ont déjà signée.Il n’en demeure pas moins que l’action est plus que jamais à intensifier.

La pétition est à retourner, selon la localisation géographique, à :

- Monique Fortin, à son attention, au 03 20 53 15 25 si vous êtes en Région Nord-Pas-de-Calais, Hte et Basse Normandie, Centre, Bretagne, Pays de Loire, Aquitaine, Midi - Pyrénées, DOM TOM

- Robert Baylocq au 04 76 70 79 97 pour les Régions Rhône-Alpes , PACA, Languedoc-Roussillon, Corse, Franche -Comté, Bourgogne, Lorraine, Champagne- Ardennes, Alsace, Auvergne, Limousin et pour l’Ile de France (Yvan Laurent n’ayant pas de fax pour le moment).