Aller au contenu - Aller au menu principal - Aller à la recherche

CAP mobilités du 31 mai 2018 : des conditions déplorables, et une incapacité provisoire à publier des résultats fiables

publié le 1er juin 2018

Un certain nombre d’entre vous ont fait acte de candidature pour une mobilité dans le cadre du cycle 2018-09. Les représentants du personnels étaient donc conviés à une réunion de CAP hier, jeudi 31 mai 2018.

Cette CAP était exceptionnelle, à plus d’un titre :
- l’administration avait décidé de ne pas organiser de pré-CAP. Donc tout s’est fait sans filet, sans réunion préparatoire, sans l’étude préalable des cas spécifiques avec les OS. Tout a été traité au fil de l’eau, en séance, sans trop de recul… même si, il faut le dire, MGS avait une bonne connaissance de la plupart des dossiers.
- l’administration avait choisi ce cycle sans pré-CAP pour expérimenter un travail sur documents dématérialisés et non plus sur listing papier. Une très bonne chose la dématérialisation, mais pas dans de telles conditions. En effet, l’administration ne travaillait pas sur les mêmes fichiers que ceux des OS, il y avait eu des mises à jour de dernières minutes que certains élus n’avaient soit pas récupéré (car déjà en déplacement déjà la veille de la CAP) soit pas pu télécharger. Cette expérimentation aura mis en évidence certains aspects à revoir au niveau des tableaux, MGS en a conscience, ce qui est encourageant pour le prochain exercice.
- enfin, les conditions de travail étaient pénibles : une salle sans climatisation (suite à l’inondation survenue à l’Arche il y a trois semaines), salle surchauffée donc, des prises électriques qui ne fonctionnaient pas toujours, aucune organisation de pause ni distribution de bouteilles d’eau pour les participants (représentants du personnel comme de l’administration), et une présentation du listing des centaines de demandes de mutation dans un format marathonien.

Cependant, nous tenons à saluer le travail considérable qu’ont réalisé les équipes de MGS pour arriver à mener cette réunion dans de telles conditions, car tout le monde a souffert, y compris les personnels de la DRH…

Résultats : vos élus ont eu beaucoup de peine à pouvoir suivre, il fallait jouer des coudes pour arrêter le train en marche et forcer l’administration à regarder un dossier particulier qui nécessitait une approche spécifique, et la prise de notes a été incroyablement complexe.

Au niveau de l’UNSA-UPCASSE, nous avions mobilisé pas moins de trois personnes pour la prise de notes des résultats, et malgré toute notre bonne volonté, nous ne sommes toujours pas en mesure, à cette heure, et contrairement à toutes les dernières CAP, de publier un document de synthèse fiable.

Au vu des conditions particulièrement défavorables dans laquelle la CAP s’est déroulée, nous ne sommes pas en capacité de publier des résultats fiables. Pour ne pas prendre le risque de vous communiquer une information qui pourrait s’avérer erronée, nous avons décidé, par précaution, et à titre exceptionnel, de ne pas publier pour le moment les résultats de cette CAP mobilités.

Certains résultats seront publiés au fur et à mesure de la consolidation de nos données.

A titre individuel, nous vous invitons à saisir, de préférence par mail, votre permanent territorialement compétent, qui pourra vous renseigner, mais les réponses seront sous toute réserve et à titre indicatif, dans l’attente des résultats officiels par la DRH.

Nous surveillons également le site de la DRH de prêt et vous tiendrons informés dès que les résultats y seront publiés.