Emploi fonctionnel de CAEDAD : l’UNSA propose deux motions pour réduire les écarts de gestion entre les cadres administratifs et les cadres techniques.

publié le 18 septembre 2017

L’intégration du corps des Inspecteurs des affaires maritimes chez les attachés et les ITPE, a mis en exergue les écarts de gestion entre les deux filières.
Au delà des iniquités déjà vécues, l’UNSA a souhaité rappeler à la DRH que l’examen des textes par le CTM pour cette intégration et tout particulièrement pour la gestion de l’emploi fonctionnel, constituait une belle opportunité pour engager les corrections qu’imposaient l’état des lieux fourni par l’administration elle même, tant au niveau des montants indemnitaires que sur le nombre d’emplois fonctionnels).

Deux résolutions, en lien avec l’ordre du jour du CTM, ont été soumises à l’administration et au vote des OS (seules habilitées à voter) :
- la 1ère exigeait une augmentation du nombre d’emplois
- la 2de suggérait de lancer la fusion entre les emplois fonctionnels en vue d’en proposer qu’un seul, comme cela se fait déjà au MAAF, par exemple.

Vous retrouverez le détail de ce dossier et singulièrement des votes exprimés dans l’article consacré par notre Fédération.
Le vote des OS démontre que l’UNSA-UPCASSE est légitime, via notre Fédération, à continuer notre combat vis à vis de la DRH, pour redonner une équité de traitement entre tous les cadres !