Emploi fonctionnel de CAEDAD : la DRH passe en force son "expérimentation" de nouvelles règles de gestion

publié le 8 juillet 2014 (modifié le 30 août 2017)

La DRH a diffusé aux services le détail des nouvelles règles de gestion en voie d’expérimentation et qui placent d’une manière générale la nomination à CAEDAD dans le cadre des mobilités des APE examinées en CAP et non plus dans un processus annuel de propositions/promotions.

Malgré la concertation assez longue sur ce dossier, L’UNSA-UPCASSE a clairement dit et écrit qu’elle n’était pas d’accord dans un courrier dont vous retrouverez le lien.
A ce jour, la DRH n’a toujours pas répondu à notre courrier !

http://extranet.unsa-upcasse.equipe...

Des éléments plus récents depuis ce courrier ont été portés à l’attention de notre syndicat, notamment dans le cadre de la fusion du corps des inspecteurs des affaires maritimes avec les attachés et les ITPE, qui tendent à penser que ce seuls les cadres administratifs du MEDDE vont se voir appliquer ces nouvelles dispositions quant à la gestion des emplois fonctionnels …
Enfin, lancer une telle démarche alors que la DRH veut réduire les cycles de mobilité à 2 ans par an contre 3 actuellement, ce qui va compliquer d’autant la mise en oeuvre des mobilités, autant dire que l’expérimentation s’annonce "au mieux" ! …

Notre syndicat va revenir en détail sur ce nouveau dispositif, très complexe.

Vous trouverez la circulaire et ses annexes.