Exa pro APAE : le DRH répond à notre courrier du 15 mai 2019

publié le 4 juin 2019

Nous avions décidé d’interpeler le DRH, par un courrier du 15 mai 2019, sur l’enjeu de l’examen professionnel d’APAE, en attirant de nouveau son attention sur plusieurs dérives et dysfonctionnements que vous nous aviez signalés et que nous avions aussi relevés.
(voir notre précédent article à ce sujet).

Par une correspondance datée du 28 mai 2019, le DRH revient point par point sur les éléments de notre courrier du 15 mai en apportant des précisions importantes :

- le rapport du jury devrait à l’avenir pouvoir être publié plus tôt, les présidents de jury seront sensibilisés sur cet enjeu, mais l’objectif reste une publication avant les épreuves, et pas forcément lors des inscriptions ;

- il n’y aurait, selon le DRH, aucun conflit d’intérêts concernant le précédent président du jury de l’exa pro APAE 2019 ;

- le dossier RAEP ne constituerait pas, selon la DGAFP, une "condition statutaire à remplir pour concourir", le DRH précisant que "le candidat qui n’a pas transmis son dossier, ou en retard, doit être convoqué et les dossiers tardifs acceptés" ;

- la parité des jurys sera davantage recherchée mais les désistements de dernière minute expliqueraient certains déséquilibres ;

- la méconnaissance de nos ministères par plusieurs membres du jury, constatée l’an passé, s’expliquerait par un fort taux de renouvellement en 2019, mais le DRH considère que la demi-journée de professionnalisation suffirait à harmoniser le barème pour la conduite des entretiens et que l’interministérialité des membres du jury serait aussi "une bonne pratique" ;

- le report de la période d’inscription a été décidé à la demande du prestataire (SIEC) mais le délai global d’ouverture des inscriptions sera respecté.


Vous pouvez prendre connaissance de l’intégralité du courrier de réponse du DRH :
courrier sn upcasse 2019 05 15 pour drh exa pro apae reponse drh 28 05 2019 (format pdf - 104.7 ko - 04/06/2019)