Aller au contenu - Aller au menu principal - Aller à la recherche

Intérims : fin confirmée des primes, c’est l’ère du bénévolat…

publié le 9 mars 2018

En lien étroit avec tous nos articles précédents sur le scandale des intérims officiels non rémunérés par nos deux ministères, et notamment l’article du 9 février 2018, nous avons interrogé le DRH lors d’une réunion de travail qui s’est tenue le 07 mars dernier à ce sujet.

A la question de savoir quel dispositif alternatif allait donc pouvoir être mis en place, le DRH n’a semble t-il laissé planer aucun doute à ce sujet : il n’y aura aucune nouvelle note de gestion pour organiser la rémunération des intérims ! Et pas sûr du tout qu’il y ait du CIA en 2018…

En somme, circulez, y’a rien à voir ! On a fait une bourde en ne publiant pas comme il aurait fallu notre note de gestion des intérims de 2011, on l’a appliqué partiellement, on en a bien profité puisque les services ont pleinement utilisé le dispositif des intérims, mais on n’assume rien et on remercie toutes celles et tous ceux qui se sont décarcassés, pour finalement ne rien recevoir en contrepartie ! Et pour la suite, à partir d’avril 2018, on fait appel au bénévolat !!

L’administration recherche donc des bénévoles qui seraient volontaires pour s’épuiser moralement et physiquement dans des intérims sans fin, qui ne seront jamais rémunérés, et jamais reconnus à leur juste valeur dans leur déroulement de carrière…

L’UNSA-UPCASSE confirme donc son appel à cesser les intérims non rémunérés à compter du 1er avril 2018.
A noter que d’autres syndicats représentatifs des cadres nous ont emboité le pas et ont aussi lancé le même appel au boycott des intérims : FO-SNITPECT ou encore la CGT-SNPTAS

De plus, nous vous invitons à signaler à votre permanence toute difficulté que vous pourriez rencontrer dans le versement de la prime d’intérim prévue par la note de gestion du 11 octobre 2011.