l’indemnité volontaire de départ (IDV) et les dispositifs d’accompagnement des mobilités sont modifiés

publié le 22 mars 2019

Alors que le projet de loi de transformation de la fonction publique est connu, le gouvernement revoit plusieurs dispositifs de primes destinées à accompagner les réorganisations, dont l’IDV.

De fait, il revalorise sensiblement les montants indemnitaires d’accompagnement des mobilités et modifie la réglementation : cela concerne l’Indemnité de Départ Volontaire (IDV), mais aussi la Prime de Restructuration de Service (PRS), ou encore le Complément Indemnitaire d’Accompagnement (CIA) et l’indemnité temporaire de mobilité (ITM).

Dans un contexte de suppression d’emplois (50 000 pour l’Etat d’ici à 2022) et compte tenu de l’évolution des métiers du fait de la transformation de l’action publique, le Gouvernement revalorise sensiblement les montants indemnitaires d’accompagnement des mobilités et modifie les dispositifs existants, dés le début d’année, avec la publication de plusieurs textes.

L’UNSA Fonction Publique vous explique les nouveaux mécanismes…