Aller au contenu - Aller au menu principal - Aller à la recherche

L’UNSA/UPCASSE répond au Ministre

publié le 22 novembre 2007

Le 12 novembre, M. BORLOO a adressé un message à l’ensemble des agents du ministère. Nous vous communiquons, ci-après, la réponse faite au Ministre le 21 novembre par Sylvie MATHON, Secretaire nationale de l’UNSA/UPCASSE :

Monsieur le Ministre,

Dans votre message du 12 novembre dernier, vous évoquez les évolutions dont les cadres de votre ministère vont prochainement être les acteurs dans une logique de fonctionnement plus transversale entre les services, plus coordonnée et cohérente vers des objectifs communs. Vous précisez également que la transversalité sera compatible avec le maintien de la diversité des métiers.

Les cadres administratifs sont par vocation, interministériels. Dans la sphère du MEDAD, ils ont développé depuis des décennies, des compétences et des métiers en adéquation avec les activités de l’aménagement et du développement durable. Dans cette optique de transversalité et de spécialité des métiers, l’harmonisation des rémunérations et des déroulements de carrières représente un des moyens de réussite et de cohérence. L’enjeu de cette harmonisation en termes de gestion des ressources humaines a été, à plusieurs reprises, souligné par la Cour des Comptes : alors que les postes de cadres sont ouverts à l’ensemble des profils techniques ou administratifs, les rémunérations continuent à être fortement différenciées.

L’UNSA/Upcasse (syndicat majoritaire des attachés du MEDAD en CAP) demande depuis plusieurs mois à votre administration, d’engager un Protocole de rapprochement indemnitaire permettant de réduire les écarts de régimes indemnitaires entre les ingénieurs et les attachés qui, ensemble, constituent la richesse de diversité des métiers de votre ministère.

Cette situation perdure, cela signifierait-il que certaines disciplines comme le droit, l’aménagement ou la gestion de projet pourraient être moins rémunérées que l’ingénierie technique?

Mais surtout, comment expliquer aux cadres qui vont travailler en DDE/DDA que leurs homologues attachés de l’Agriculture sont davantage payés parce que leur technicité aura été reconnue par leur employeur en homogénéisant les régimes de leurs cadres, ingénieurs ou attachés?

A ce jour, les réunions y compris avec votre Conseiller Social, les déclarations en CAP n’ont pas été suffisantes pour obtenir des réponses concrètes. Nous sommes reçus certes, mais de manière complaisante sans qu’aucun signe volontariste n’ait été donné.

Les revalorisations indemnitaires au coup par coup, obtenues par les Attachés du MEDAD l’ont toujours été à la suite d’actions de mobilisation (boycott de CAP ou blocage du Cabinet). Cette façon de procéder ne nous satisfait pas, elle n’est pas non plus dans la logique de négociation que vous prônez.

C’est pourquoi je saisis l’occasion d’une réponse à votre message pour solliciter votre intervention auprès de vos services pour la mise en place d’un Protocole Indemnitaire pour 2008 qui permette d’engager une véritable harmonisation indemnitaire de tous les cadres, quels que soient leurs métiers et leurs spécialités.

Dans l’attente, je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de mes sentiments distingués,

Sylvie Mathon
Secrétaire Nationale UNSA/Upcasse