La bourse aux postes commune aux trois FP se précise !

publié le 3 janvier 2019

Il s’agissait de l’une des dispositions prévues par l’ordonnance "Mobilité" de 2017…

Le décret n°2018-1351 du 28 décembre 2018 organise entre les trois versants de la fonction publique l’obligation de publicité des créations et vacances d’emplois sur un espace numérique commun.

En filigrane, donc, la création d’un nouvel outil numérique censé favoriser les mobilités des agents publics.

Dans le détail, le texte fixe le champ des administrations et la liste des emplois concernés par cette obligation de publication.
Plusieurs exceptions sont néanmoins fixées : au total, 70 corps sont exclus du dispositif, soit plus d’1,3 million d’agents. Par exemple, cette obligation de publicité ne s’appliquera pas aux emplois dont la nomination est laissée à la décision du gouvernement, ni à ceux susceptibles d’être pourvus exclusivement par la voie d’avancement de grade, ni au corps des enseignants ou encore aux personnels d’inspections.

Le corps interministériel des AAE est concerné par cette mesure !

Au total, le développement de ce nouvel outil numérique (qui doit être opérationnel mi-février) a coûté près de 100 000 euros hors taxes, comme le précise l’étude d’impact du décret.

Selon cette même étude d’impact, le nombre de fiches de poste qui devraient être diffusées annuellement sur le nouveau portail numérique est évalué à près de 51 621 offres pour le versant étatique, à près de 60 000 pour le versant territorial et à près de 54 000 pour l’hospitalière.

(source : Acteurs Publics - article du 2 janvier 2019)