La mobilité au fil de l’eau pour les postes à enjeux en services déconcentrés et en directions d’administration centrale

publié le 8 avril 2020

La DRH vient de diffuser au personnel une série d’informations importantes à propos de la mobilité dite "au fil de l’eau". Cet article, qui est à mettre en lien avec l’information que nous vous donnions dès hier (voir notre article), est destiné à vous permettre de retrouver à tout moment et facilement ces informations pratiques.

Pour toute question ou difficulté à ce sujet, ou pour nous faire part simplement de vos retours d’expérience sur la mobilité au fil de l’eau, n’hésitez pas à contacter les permanents de l’UNSA-UPCASSE : la permanence

N’hésitez pas aussi à vous référer aux textes diffusés par la DRH sur la mobilité au fil de l’eau (voir notre rubrique dédiée aux circulaires, guides et autres textes sur la mobilité).

Voici le message de la DRH du 07 avril 2020 :

Conformément aux lignes directrices de gestion (LDG) du pôle ministériel signées le 14 février 2020 par la Secrétaire générale, une procédure dite mobilité au « Fil de l’eau pour les postes à enjeux », expérimentée depuis 2 ans en administration centrale, est désormais étendue pour les services déconcentrés.
 
Qu’est-ce que la mobilité « au fil de l’eau - postes à enjeux » ? De quels postes s’agit-il ?
 
Le dispositif de mobilité « au fil de l’eau - postes à enjeux » est utilisé pour pourvoir certains postes vacants d’encadrement supérieur à enjeux et permettre ainsi de réduire la durée de vacance. Les grands principes de la mobilité, notamment en matière de publicité des postes, d’égalité de traitement des candidats et de respect des priorités légales sont appliqués de la même manière que pour les autres modalités de mobilité.
 
Les postes concernés sont les postes vacants d’encadrement supérieur à enjeux :
 
En directions et services d’administration centrale ou à compétence nationale :
 
- adjoint(e) à chef(fe) de service,
- adjoint(e) à sous-directeur(trice) ou équivalent,
- chef(fe) de bureau ou équivalent,
- chargé(e) de mission auprès du directeur(trice) d’administration centrale.
 
En services déconcentrés :
 
- chef(fe) de service (ou équivalent),
- chef(fe) de district,
- chef(fe) d’arrondissement.
 
Ce dispositif ne concerne pas les emplois de cadres dirigeants pour lesquels des processus de nomination particuliers sont mis en œuvre dans le cadre juridique qui leur est propre (emplois à la décision du Gouvernement, emplois fonctionnels de niveau sous-directeur et équivalent).
 
Quand consulter la liste des postes ?
 
Les postes sont publiés pour une durée d’un mois tous les mardis, à compter du 7 avril.
 
Comment consulter la liste des postes ?
 
Sur le site intranet de la DRH :
 
Sur l’extranet (accessible hors VPN) :
 
Sur le site de la place de l’emploi public (PEP) :
 
Comment postuler ?
 
Pour déposer votre candidature, vous remplirez un formulaire de demande de changement d’affectation (PM 104) et le remettrez au service d’origine avant le dernier jour de publication du poste.
 
Si vous invoquez une priorité légale, vous fournirez les pièces justificatives au moment du dépôt du PM 104.
 
Comment savoir si je suis recruté(e)
 
Le service d’accueil informe l’ensemble des candidats (retenu(e) et non retenu(e)s) de la décision de l’administration.
 
De plus, les décisions seront publiées chaque semaine dans le mois suivant la fin de la publication.
 
Si je suis retenu(e), quelle sera la date de ma prise de poste ?
 
La date d’effet de mutation sera fixée d’un commun accord entre l’agent et les deux services d’origine et d’accueil. La date de mutation se situe, par défaut, deux mois après la date de fin de publication des postes.
 
Le bureau RM2 (rm2.d.drh.sg@developpement-durable.gouv.fr) reste à votre disposition pour toute information complémentaire.