PPCR : reprise confirmée du mécanisme dès le 1er janvier 2019

publié le 8 octobre 2018

La DRH a récemment écrit aux services RH pour leur confirmer que le dispositif PPCR, signé par l’UNSA, sera poursuivi à compter du 1er janvier 2019, après une année de "gel".

C’est une bonne nouvelle car le PPCR décline une série de mesures favorables, en terme de rémunération et aussi de déroulement de carrière, qu’il convenait de mettre de nouveau en application le plus rapidement possible, après l’année de report imposée par le gouvernement.

Voici le texte de la DRH :

Le protocole Parcours professionnels, carrières et rémunérations (PPCR) a pour objectif de mieux reconnaître l’engagement des fonctionnaires en revalorisant leurs grilles indiciaires et améliorant leurs perspectives de carrière.

Il s’agit d’un rééquilibrage de la part des primes dans la rémunérations des agents avec la transformation d’une partie de leurs primes en points d’indice en vue d’une amélioration du niveau des retraites. Au-delà de ce rééquilibrage entre la part indiciaire et les primes, la mise en œuvre de ce protocole se traduit sur la période 2016-2020 par :
- une augmentation des indices de début et de fin de carrière
- une amélioration des déroulements de carrière
- la possibilité pour chaque fonctionnaire d’effectuer une carrière sur au moins deux grades.

Conformément au décret n°2017-1736 du 21 décembre 2017 portant report de la date d’entrée en vigueur de certaines dispositions statutaires relatives à la modernisation des parcours professionnels, des carrières et des rémunérations (PPCR) et applicables aux fonctionnaires de l’Etat, aux fonctionnaires territoriaux et aux fonctionnaires hospitaliers, l’année 2018 a été une année "blanche". Les revalorisations s’appliqueront à nouveau à partir du 1er janvier 2019.

Les grilles de carrière mises à jour sont disponibles ICI.

Les adhérents pourront retrouver dans l’espace réservé le tableau général présentant l’évolution des indices selon les années de mise en œuvre du PPCR, ainsi que les durées d’échelon et modalités de reprise de l’ancienneté.