Site conçu par l’UNSA-UPCASSE

Fusion des SG des DDI : l’UNSA s’oppose au SGG qui veut aller "vite"

publié le 15 février 2019

L’UNSA a été reçue par le Secrétaire Général du Gouvernement dans le cadre d’une bilatérale, avant le Comité Technique du 21 janvier.
L’ordre du jour portera sur le regroupement des SG des DDI en Préfecture, en parallèle à la fusion des BOP 307 et 333 repris en gestion par le Ministère de l’Intérieur.
Cette décision, qui n’a fait l’objet d’aucune concertation préalable avec les représentants du personnel, a été découverte dans un discours prononcé par le Ministre de l’Intérieur devant les Préfets… Nous mettons en ligne un extrait qui annonce cela et d’autres points importants impactant directement les missions des personnels en DDI notamment, mais pas exclusivement ( ex : DREAL )
L’autre découverte concerne la lettre de mission du Premier Ministre adressée à des inspecteurs généraux visant à définir ce que sont les activités support (!) et à dimensionner les moyens nécessaires pour opérer cette fusion et donner des recommandations en terme d’organisation.
Ainsi, les arbitrages de AP 2022 s’égrènent au fur et à mesure des annonces politiques ou administratives, mais ne font l’objet d’aucune information claire et transparente vis-à-vis des agents et de leurs cadres directement impactés. A la clé, on le devine : suppression d’ETP et de postes et des cadres en particulier qui devront retrouver un autre poste dans un contexte déjà de grande concurrence dans de très nombreux secteurs géographiques !
La méthode est pitoyable et l’irrespect des agents est total : comment peut-on créer un climat aussi anxiogène auprès des personnels des SG des DDI en surtout des DDT(M) les plus nombreux en effectif émanant très largement du MTES/MCT ?
L’UNSA a clairement annoncé sa position auprès du SGG qui assume les choix politiques pris depuis le 20 novembre 2018 car pour lui, il faut maintenant "aller vite".
Nous mettons en ligne le CR diffusé par l’UNSA Fonction Publique retraçant les échanges de cette rencontre.
Le CT du 21 février ne s’annonce pas au mieux en l’état de la situation, a fortiori quand on croise ces informations avec celles contenues dans le projet de loi "Fonction Publique" présenté devant le Conseil Commun de cette semaine par le Gouvernement…

L’UNSA n’accompagnera pas une réforme qui sacrifie les personnels des SG en charge des activités-support dans les DDI, mais elle défendra jusqu’au bout les personnels laissés seuls par des ministères -employeurs , dans une interministérialité reprise en main par le seul Ministère de l’Intérieur !